Aigle peint

Guy a acheté la maison en 2004. Après 5 ans de travaux et 600 tonnes manipulées pour la rénovation, il a découvert et mis au jour les secrets ensevelis de la propriété : incroyables sculptures, architecture et peintures datant de la période cathare.

Les peintures historiques ont été retrouvées par chance. Nous n’avions sous nos yeux, que de vieilles planches accrochées au plafond, mais en fait, derrière une épaisse couche de chiures de mouches (ce que nous avons appris par la suite !) se cachaient de magnifiques fresques. S’il n’avait pas plu, une nuit, sur les planches éparpillées dans le jardin, Guy n’aurait jamais vu les couleurs ainsi révélées.

Au total, il y a 128 planches, la plus longue mesurant 4,80 mètres. Guy les a gardées et, en les montrant à Claire, tous deux étaient d’accord sur l’importance de les préserver et de les partager avec la communauté. Ainsi, la Mairie a été contactée.

Le roi Jean sans Terre

A présent, les planches sont en cours de restauration. A ce jour, 26 d’entre elles ont été nettoyées. Elles font apparaître des animaux fantastiques, des fleurs de lys, 3 rois, dont un semble être le roi Jean, connu sous le nom de Jean sans Terre, 22 chevaliers, dont l’un représente Simon de Montfort, et enfin, une famille locale identifiée par son emblème comme étant la famille Lévis. Cette famille a mené les travaux de construction du magnifique clocher de l’abbaye de Lagrasse.

The Chevalier

On pense que ces peintures sont les plus vieilles de la région. Elles ont suscité un vif intérêt à travers l’Europe pour les médiévistes. Nous continuons à travailler avec les Architectes de Bâtiments de France pour comprendre leur lien avec la croisade contre les Albigeois et, les précisions qu’elles peuvent apporter sur l’Histoire de la période cathare.